Sahara Challenge 2015: classements de la 4ème étape

Autos

Auto4

8266137-12929195 8266137-12929205

Motos

Moto4

Harite Gabari en tête pour la 4ème fois : il semble fin prêt pour le Dakar !

8266137-12929196

Tennis de table : Agadir accueille les Championnats d’Afrique

infomediaire.ma – 07/10/2015

tennis_de_table_2

Les Championnats d’Afrique de tennis de table auront lieu, du 7 au 10 octobre à Agadir.
(Ces championnats sont qualificatifs aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro 2016)

A noter que la tenue au Maroc de cette compétition permettra aux pongistes Africains handicapés d’être présents aux JO après avoir été longtemps exclus de cette participation.

Le Rallye Oilybia à Agadir

Le Rallye Oilybia arrive à Agadir le 8 octobre et restera dans la région puisque le 9 octobre est prévue une boucle autour d’Agadir.
Voici les détails :

Parcours Oilybia

 

 

 

Descriptif 4-5

Rallye OiLibya du Maroc : Agadir accueille la finale de la 6e édition

par Sabrina BELHOUARI – leconomiste.com – 05/10/2015

1.000 participants dont 180 pilotes de renom
2.255 km sur 6 étapes de Zagora jusqu’à Agadir
Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition précédente du Rallye OiLibya du Maroc et vainqueur du Dakar 2015 dans la catégorie auto
Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition précédente du Rallye OiLibya du Maroc et vainqueur du Dakar 2015 dans la catégorie auto

Après Marrakech en 2014, c’est au tour de la ville d’Agadir de voir cette année se dérouler la banderole d’arrivée du Rallye Oilibya.
Du 3 au 9 octobre,  autos, motos, quads, SSV et camions se donnent rendez-vous dans le désert du Maroc pour la 6e édition du Rallye OiLibya.
Organisé pour la 4e fois consécutive sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Rallye OiLibya du Maroc rassemble cette année pas moins de 1.000 participants dont 180 pilotes de renom. Des noms prestigieux du monde de la course tout-terrain participent à cette 6e édition. Sebastien Loeb, le Français sacré neuf fois champion du monde des Rallyes WRC sera sur la ligne du départ. Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition 2014 et du Dakar 2015, fait aussi partie de l’aventure. Dans la catégorie des deux roues, et malgré le forfait du Catalan Marc Coma, vainqueur de l’édition précédente, c’est Harite Gabari, seul Marocain ayant participé au Dakar en 2011 et 2013 (et qui participera à la prochaine édition début 2016), qui promet de faire des surprises.
Ouverte à tout passionné quel que soit son niveau, la compétition promet un regain de suspense et de belles surprises au palmarès. La course totalisera 2.255 km de course répartis sur 6 étapes. Après un passage par la primordiale case des vérifications techniques à Zagora, participants professionnels et amateurs sillonneront les fabuleuses dunes de sable jusqu’à Agadir, étape ultime de la course.
Le Rallye OiLibya du Maroc est le plus grand rallye tout-terrain en Afrique et 2e meilleur événement au monde après le Dakar.
Le Rallye OiLibya se déroule comme chaque année sous la coupole des grandes fédérations dont la grande finale du championnat du monde de la FIM (Fédération internationale de motocyclisme).
Il est également dernier rallye de la Coupe du monde FIA (Auto/ Camion) des rallyes tout-terrain 2015.
Par ailleurs, cette année encore, le rallye ajuste sa logistique ainsi que la sécurité des participants sur les normes internationales les plus pointues. Bénéficiant de procédures administratives simplifiées, de passages en douane facilités, l’événement organisé par NPO Events se tient en étroite collaboration avec la Fédération royale marocaine de motocyclisme (FRMM) et la Fédération royale marocaine des sports automobiles (FRMSA).
Pendant toute la durée de l’événement, 16 médecins assistés de 2 hélicoptères sont prévus.

Objectif Dunes pour les Airbusiens

ladepeche.fr – 04/10/2015

L'équipe columérine d'Objectif Dunes est au départ du rallye Oilibya au Maroc
L’équipe columérine d’Objectif Dunes est au départ du rallye Oilibya au Maroc

À la lecture des engagés du rallye Oilibya du Maroc, on tomberait presque par terre ! La liste vaut un Dakar tant cette manche de la coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain dégage un parfum de jamais vu, avec en particulier la présence de Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes.

Au Maroc, l’équipe columérine ( de Colomiers, banlieue ouest de Toulouse) d’Objectif Dunes débarque avec son Buggy Eco Proto qui sera mené par Benoît Maurice et navigué par Jean-Yves Beilvert. Le duo a déjà participé à de nombreuses courses FIA, et récemment aux 24 heures Off-Road du Maroc et à l’Africa Eco Race avec d’autres équipages d’Airbus. «Cette course marocaine est agréable, avec des étapes variées, un mixte de sable, de dunes, de cailloux», explique l’un des Airbusiens. «L’organisation y est bien ficelée et pas trop loin de notre base toulousaine».

Assistance et innovation

La solide équipe d’assistance sur cette épreuve se compose de trois hommes expérimentés : Bernard Touzery, Alain Martinez qui après une courte pause revient dans le clan et Frédéric Ganache, spécialiste moteur.

Leur Buggy Eco Proto présente des innovations sur cette course, avec des pièces conçues en impression 3d, ou réalisées en Ecocomposite à base de résine de pin, une véritable innovation en rallye-raid.

Le rallye Oilibya du Maroc se dispute en cinq étapes du 3 au 9 octobre. De Zagora, site des premières joutes à Agadir qui abritera l’arrivée. Une semaine intense se profile pour les concurrents que ce soit à motos, en quads, en autos et en camions.

Vous avez la possibilité de suivre leur aventure sur leur site internet : http://www.odx2.com

Ronaldinho et Roberto Carlos au jubilé de Mustapha Hadji à Agadir

Par Benjamin Bousquet – telquel.ma – 29/09/2015

Le 24 octobre prochain, l’ex-international Mustapaha Hadji fêtera son jubilé en présence de grands noms: Ronaldinho, Robert Pirès, Roberto Carlos, Deco, Pauletta, Louis Saha…

Mustapha Hadji, actuel entraineur adjoint des Lions de l'Atlas
Mustapha Hadji, actuel entraineur adjoint des Lions de l’Atlas

Mustapha Hadji, un des plus célèbres footballeurs marocains, connu pour son immense carrière et pour l’obtention du ballon d’or africain en 1998, va fêter son jubilé samedi 24 octobre à Agadir. Pour cette occasion, l’actuel entraîneur adjoint des Lions de l’Atlas compte réunir autour de lui des joueurs de renoms. Parmi eux, les champions du monde brésiliens Roberto Carlos et Ronaldinho, les champions français Robert Pirès et Luis Saha ou les stars portugaises Deco et Pauleta.

Fort de ces 13 buts en 64 sélections, Mustapaha Hadji s’est fait un nom dans le royaume. Le public marocain ne l’a pas oublié, tout comme ses anciens coéquipiers Salaheddine Bassir et Noureddine Naybet, présents eux-aussi, pour ce jubilé.

Pour rappel, Mustapaha Hadji, c’est ça :

VIDÉO. RALLYE OILIBYA : SÉBASTIEN LOEB DANS LA COURSE

Par Mohamed Darouiche – le360.ma -29/09/2015

Le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, aurait confirmé sa participation à la 16ème édition du Rallye OiLibya qui se déroulera du 3 au 9 octobre prochain dans le sud du royaume.

Sébastien Loeb particpera au Rallye du Maroc sur une Peugeot 2008 DKR.
Sébastien Loeb particpera au Rallye du Maroc sur une Peugeot 2008 DKR.

Le nonuple champion du monde, le Français Sébastien Loeb, aurait confirmé sa participation à la 16ème édition du Rallye OiLibya du Maroc, qui se tiendra du 3 au 9 octobre prochain à travers plusieurs régions du sud du Maroc. Le pilote Citroën en WTCC et patron de Mehdi Bennani dans la discipline, sera au volant d’une Peugeot 2008 DKR en compagnie de son copilote Daniel Elena, pour préparer le prochain Dakar de janvier 2016. L’information, non encore confirmée par les organisateurs, a été relayée aujourd’hui mardi 29 septembre par le site Meltyxtrem.

Le parcours de cette 16ème édition comprend cinq étapes entre Zagora et Agadir, sur une distance totale de 2.255 kilomètres. Les 300 concurrents engagés (toutes catégories confondues) devront  rallier chaque jour l’arrivée en un minimum de temps à l’aide d’un road-book et d’un GPS.

Vidéo :

Rallye OiLibya du Maroc : Le compte à rebours est lancé

par David Jeremie – challenge.ma-  29/09/2015

oilibya

Encore quelques semaines à attendre, avant que démarre sur les chapeaux de roues la 16ème  édition du Rallye OiLibya du Maroc. Une épreuve qui accueille un plateau sportif relevé, qui aura à cœur de briller sur les pistes sablonneuses et caillouteuses du sud marocain.

Les amateurs et autres professionnels des rallyes tout terrain doivent être impatients d’en découdre. Ils pourront fouler dans quelques semaines, plus exactement du 3 au 9 octobre prochain, les pistes sablonneuses et caillouteuses du sud marocain à l’occasion de la 16ème édition du Rallye OiLibya du Maroc. Sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohammed VI, cet événement sportif peut être considéré comme faisant partie de l’un des plus grands rallyes tout-terrain en Afrique. Outre le volet sportif, il constitue également un événement médiatique et touristique majeur. Concoctée par NPO Event en étroite collaboration avec la Fédération Royale Marocaine de Motocyclisme (FRMM), la Fédération Royale Marocaine des Sports Automobiles (FRMSA), mais également les Fédérations internationales de motocyclisme et de l’automobile (FIM et FIA),  l’organisation de cette édition  s’avère prometteuse. Et pour cause, l’enjeu est d’autant plus important pour les concurrents sachant que certains jouent le titre mondial. En effet, ce rallye est inscrit dans le calendrier de la finale du championnat du monde des motos en rallyes tout terrain mais aussi dans celui de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain, pour les autos. A l’annonce du retrait de Marc Coma, alors leader du championnat du monde motos, ses adversaires devraient tout faire pour tirer, eux aussi, leur épingle du jeu. Paulo «Speedy» Gonçalves, champion en 2013 fait figure de favori, mais de jeunes pilotes prometteurs devraient lui mener la vie dure. Champion du monde en Quad et vainqueur du Rallye OiLibya du Maroc 2013 et 2014, Sonik Rafal a remis son titre en jeu pour réaliser la passe de trois. En catégorie auto, quelques grosses équipes devraient venir jouer la gagne et aussi réaliser des essais grandeur nature dans l’optique de se préparer, pour certains, au Dakar 2016  qui se déroulera en début d’année prochaine. Par ailleurs, cette épreuve permet aux pilotes amateurs d’évoluer aux côtés de pilotes professionnels, quelles que soient les catégories : auto, moto, quad ou camion.

Tout est dans la préparation

Harite Gabari
Harite Gabari

Un rallye qui demande tout de même certaines qualités pour espérer le remporter. Ainsi, peu de temps avant le départ officiel de l’épreuve,  la NPO Academy (prévue le 4 octobre), sera l’occasion pour les pilotes et équipages demandeurs d’une formation théorique et d’une session pratique de s’initier, de se remettre à niveau ou de  se perfectionner afin d’aborder dans les meilleures conditions cette épreuve. Plus de 30 compétiteurs ont souhaité profiter des conseils avisés de professionnels avant de se lancer dans l’aventure. A ce jour, l’édition 2015 se compose de 180 véhicules et 300 compétiteurs, les listes d’inscription n’étant pas encore totalement closes. Ces derniers, se sont donc donné rendez-vous à Zagora dès le 3 octobre pour s’affronter sur les cinq spéciales du parcours. Ils auront à couvrir près de 2 000 km dont 1.500 en secteurs sélectifs sur des terrains aussi variés que techniques, avec une part non négligeable réservée à la navigation. Arrivée prévue à Agadir le 9 octobre prochain.

Tennis de Table : Les Jeux paralympiques de Rio passeront par Agadir

libe.ma – 18/09/2015

8281471-12957249Les Championnats d’Afrique qualificatifs aux Jeux paralympiques de Rio de Janeiro (2016) auront lieu, du 7 au 10 octobre à Agadir, a-t-on appris, jeudi, auprès de la Fédération Royale marocaine de tennis de table (FRMTT).
Cette compétition, dont la tenue a été officiellement annoncée lors d’un point de presse à Rabat, est organisée par la FRMTT et la Confédération africaine de la discipline, en coordination avec la Fédération internationale, avec la participation de plusieurs sélections de renom sur le plan continental.
Selon la FRMTT, plusieurs équipes ont confirmé leur participation, telles la Tunisie, la Libye, l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria, la Sierra Leone, l’Afrique du Sud, le Cameroun et le Congo Brazzaville, en plus du Maroc, pays organisateur.
En marge de cette compétition, la FRMTT organise, du 4 au 6 octobre, l' »Open International para tt », qui verra la participation des équipes engagées en Championnats d’Afrique, en plus de l’Espagne, la France, le Chili, la Russie, le Venezuela, l’Argentine, Costa Rica, la Jordanie et le Koweït. Le programme comprend également le 4ème tournoi des vétérans, en plus de séminaires initiés par la Fédération internationale.
« Les Championnats d’Afrique et l’Open international constituent une opportunité pour les joueurs marocains d’engranger le maximum de points, afin de multiplier leurs chances de qualification aux Jeux paralympiques », a indiqué à ce propos le président de la FRMTT, Monqid El-Hajji, rapporte la MAP.
Ces Championnats d’Afrique, qui se tiennent pour la première fois au Maroc selon leur nouvelle forme et sous l’égide de la Fédération internationale, concernent les degrés d’invalidité de 1 à 11, a souligné M. El-Hajji, ajoutant qu’en prévision de ces joutes, 27 joueurs marocains participent du 17 au 20 septembre à un stage de présélection au Centre national Mohammed VI des handicapés à Salé, avant un deuxième stage prévu du 28 septembre au 2 octobre.
En outre, ce point de presse était l’occasion de revenir sur le bilan du tennis de table marocain durant la saison 2014-15 et sur les défis de l’avenir.
« En plus de ces championnats, plusieurs échéances attendent le tennis de table marocain, comme le Pro-Tour Hassan II, le Circuit mondial juniors en mars prochain et la candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2016 », a souligné M. El-Hajji dans ce sens.
Selon lui, il s’agit également d’élargir la base des adhérents, d’engager des actions de perfectionnement des entraîneurs et des arbitres et de multiplier les ressources financières pour développer ce sport.

Rallye OiLibya Maroc 2015, une grande aventure en perspective

lnt.ma – 17/09/2015

rallye-oil-lybia-600x360

Les amateurs d’aventure et de sensations fortes ont rendez-vous avec la 16ème édition du Rallye OiLibya Maroc, du 3 au 9 octobre. Des concurrents de très forte notoriété prendront part à cette édition, également ouverte aux amateurs, dans diverses disciplines : autos, motos, quads, SSV.
Les participants partiront de Zagora, d’où sera donné le coup d’envoi du rallye. Après avoir parcouru un total de 2255 kms de course répartis en 6 étapes, les participants seront accueillis à Agadir (dernière étape) où sera organisée la clôture de la compétition.
Près d’un millier de personnes sont donc attendues à Zagora, début octobre. En effet, le Rallye Oillybia jouit d’une renommée internationale et d’une forte image de marque auprès de la communauté du sport automobile. « C’est le second grand évènement après le Paris Dakar en Europe, et le premier en Afrique», nous dit-on.

Libya Oil Maroc, acteur majeur dans la distribution des hydrocarbures sur le marché marocain, accompagne le rallye depuis six ans. «Fortement engagée au sein du Royaume, Libya Oil Maroc étend sa politique d’investissement au niveau national.

C’est dans le cadre de cette dynamique que la société réaffirme son statut de partenaire officiel et enclenche la vitesse supérieure en vue de la 16ème édition du Rallye, soit la 6ème édition sous le nom OiLibya Maroc», a déclaré M. Youssef El Abbadi, DG d’OilLibya, lors d’un point de presse organisé à Casablanca, le vendredi 11 septembre. M. El Abbadi a déclaré, par la même occasion, que le Maroc, considéré par le groupe comme un pays-clé et un relai commercial va bénéficier d’une enveloppe de 800 millions de Dhs entre 2015 et 2017. Une décision motivée la performance du groupe au Maroc. «Un chiffre d’affaires de 80 millions de Dhs à l’export en 2014 et 4000 tonnes de lubrifiants expédiées vers plusieurs marchés africains, Libya Oil Holdings Ltd s’engage à exploiter toutes les potentialités de hub commercial que représente le Maroc».

Pour sa part, Mme Emma Clair, directrice de NPO Events, organisateur de l’événement, avec le concours des fédérations marocaines FRMM et FRMSA, a déclaré qu’il s’agit d’un Rallye de plus en plus grandissant, grâce au soutien de sponsors fidèles et des fédérations internationales de sport auto-motos. «Fidèle à son statut international, le Rallye OiLibya se déroule à nouveau sous la coupole des grandes fédérations », dit-elle. Il s’agit de la finale du Championnat du Monde de la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme), et du dernier Rallye de la Coupe du Monde FIA (Auto/ Camion) des Rallyes tout-terrain 2015. La participation de 1000 athlètes, dont 180 pilotes chevronnés, fera sans de cet évènement un grand show-road. Le Qatari Nasser al-Attiyah, célèbre vainqueur de l’édition 2014 et du Dakar 2015, sera de la partie.

Eurosurf 2015 à Casablanca

par Brahim Oubel – lematin.ma – 16/09/2015

La France, grand favori de l’édition
Quelques 250 surfeurs représentant 14 pays prennent part à la compétition.
Quelques 250 surfeurs représentant 14 pays prennent part à la compétition.

Le spot d’Aïn Diab à Casablanca abrite du 12 au 20 septembre le championnat d’Europe Open de surf. Le Maroc étant un des 18 pays membres de l’European Surfing Federation. Quelque 250 surfeurs représentant 14 pays prennent part à cette compétition où la France fait figure de grand favori.

Après Agadir qui a accueilli l’Eurosurf junior en 1998, c’est au tour de Casablanca d’abriter le championnat d’Europe 2015. Le Maroc y sera représenté par 9 de ses meilleurs dompteurs de la planche (garçons et filles), inscrits à l’ensemble des concours (surf, body board, longboard). Les Marocains n’iront pas en victime expiatoire si l’on croit les commentaires des spécialistes, et ce en raison du niveau atteint par les nôtres à force de prendre part aux grandes joutes internationales. Et que le Championnat d’Europe des nations se déroule dans notre pays est révélateur, estime-t-on, du respect dont bénéficie la FRMS qui n’est pas à sa première organisation d’une manifestation de telle envergure.

Casablanca avait abrité en 2008 l’Eurosurf junior, remporté par l’équipe de France. Justement, cette dernière compte ajouter à son palmarès un 11e trophée en 17 éditions et défendre aussi le titre de Championnat d’Europe Open et dames remporté lors de la précédente édition, en 2013 aux îles Açores. Pour cela, l’Hexagone a déplacé à Casablanca une armada expérimentée conduite par Vincent Duvignac, Dimitri Ouvré, Edouard Delpero et Martin Mouradian. Mais si les pronostics vont en sa faveur, surtout après le forfait du Portugal, il n’en demeure pas moins que les Tricolores auront intérêt à se méfier de la sélection espagnole, venue pour briser l’hégémonie du Coq.

Edouard Delpero sacré champion d’Europe de longboard au Maroc !

par F. LR – adrenaline.fr – 16/09/2015

Edouard Delpero a remporté ce mardi le titre de champion d’Europe de longboard à l’occasion de l’Eurosurf organisé par la Fédération marocaine à Casablanca. Le Français a survolé la finale avec un total de 18,97 points sur 20, dont une vague parfaite à 10/10.

Delpero sacré champion d'Europe au Maroc !
Delpero sacré champion d’Europe au Maroc !

Grand favori, le Basque Edouard Delpero a parfaitement tenu son rang. Chacune de ses séries jusqu’à la finale aura été maîtrisée avant qu’il ne lâche totalement les chevaux ce mardi en fin de journée. Dans des vagues de 1m50 à 2 m, Delpero a idéalement débuté les 30 minutes de la finale avec une option tout au nord afin de prendre deux belles droites notées 7,33 et 6,75 pts.

Puis il a balayé le spot en se resituant au centre où déferlaient quelques gauches. Largement en tête au quart d’heure (16,10 pts de total), le Français est ensuite reparti tout au nord pour son chef d’œuvre : une vague de 300 m de long sur laquelle il a alterné tout le répertoire du longboard classique et moderne. Un long hang ten, des cut back round house, des rolliers verticaux, un hang five, un hang ten, un reentry pour finir les pieds dans le sable et les poings serrés vers le ciel. 10 sur 10, la note parfaite et une finale définitivement pliée. Ses trois adversaires étant logiquement combo.

Le pays de Galles surprend l’Espagne

Champion d’Europe junior en 2008 à Agadir, Edouard Delpero signe un premier titre Open sur la scène continentale. Porté par toute l’équipe de France, le Biarrot, Marseillais de naissance, a profité de l’émulation et de la détermination du clan français à conserver le titre européen par nations pour sortir le (très) grand jeu.

Au classement général, la France fait une bonne affaire puisque le principal rival, l’Espagne, a laissé des points en route. Dans les derniers instants de la finale longboard, l’Espagnol Jon Irigoyen se faisait doubler par le Gallois Connor Griffiths pour la deuxième place. Le Marocain Adil Harif prenant la quatrième place de la série.

Les filles en demis

Parmi les autres bonnes nouvelles de la journée, les deux surfeuses de l’équipe de France se sont qualifiées pour les demi-finales du tableau principal. Alizé Arnaud et Pauline Ado ont toutefois eu beaucoup de mal à se situer sur un spot changeant très rapidement avec la marée descendante et un fort courant. Leurs totaux du jour sont loin de leurs standards habituels mais la Landaise et la Basque ont fait le job pour remporter leur heat.

On le disait déjà hier, les Espagnoles seront les adversaires les plus dangereuses. Leticia Canales et Lucia Martino ont elles aussi remporté leur série avec les deux meilleurs totaux de la journée (12,23 et 11,33). Arnaud et Alizé sont prévenues, elles devront retrouver leur surf pour réussir un doublé comme en 2013 aux Açores. Ce dont on ne doute nullement.

Grosse houle en vue pour jeudi

Martin Mouradian a lui aussi eu un peu de difficulté à trouver les bonnes vagues et s’est contenté de la deuxième place derrière le Marocain Brahim Iddouch pour se hisser en finale du tableau principal de la catégorie bodyboard. Là aussi, le Guadeloupéen a fait le job.

 

 

Agadir, la capitale du Maroc des sports nautiques

1403082912_Brochure%20sports%20nautique1-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique2-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique2-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique3-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique3-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique4-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique4-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique5-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique5-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique6-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique6-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique7-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique7-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique8-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique8-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique9-0 1403082912_Brochure%20sports%20nautique9-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique10-1 1403082912_Brochure%20sports%20nautique10-2 1403082912_Brochure%20sports%20nautique11-0

Le Royal Golf Rabat Dar-Essalam (RGDES) remporte la 8ème Coupe du Trône

libe.ma – 13/09/2015

8258583-12914998

Le Royal golf Rabat Dar-Essalam (RGDES) a remporté sa 8è Coupe du Trône, après sa victoire, par 7 points à 5, samedi au club Tony Jacklin à Bouskoura, face au Royal golf Marrakech (RGM), qui se voit privé, ainsi, d’un deuxième sacre.
Le RGDES prend, ainsi, sa revanche sur le RGM, qui l’avait battu lors de la demi-finale de 2014, sachant que ces deux grands habitués de la finale ne se sont jamais affrontés à ce stade de la compétition.
Pour atteindre sa 10è finale dans cette compétition, le RGDES s’est largement imposé, vendredi, face au Royal golf Anfa-Mohammedia (RGAM) sur le score de 6,5 à 1,5 points.
Quant au RGM, il a disposé, en demi-finales, du Royal golf d’Agadir (RGCA), tenant du titre, sur le score de 4,5 à 3,5 points. Les représentants de la ville ocre, vainqueurs du trophée en 2011 et finalistes en 2014, disputaient la 3è finale de leur histoire.
En match de classement pour la 3è place, le Royal golf club d’Agadir, double tenant du titre, a battu le Royal golf Anfa-Mohammedia, sacré en 2007, sur le score de 4 points à 2. 
Intervenant lors de la cérémonie de clôture de cette édition, qui a connu la participation de 14 clubs, le président délégué de la Fédération Royale marocaine de golf (FRMG), Mustapha Zine, a indiqué que cette compétition s’est déroulée dans un climat empreint d’esprit sportif et d’enthousiasme qui témoignent de l’engagement de l’ensemble des clubs participants.
« Cette compétition est une fête qui, après le Trophée Hassan II, constitue un événement phare de l’activité golfique dans notre pays et illustre bien le dynamisme de ce sport », a rappelé M. Zine, qui occupe également la fonction de vice-président délégué de l’Association du trophée Hassan II de golf (ATH), partenaire de l’événement.
« Le golf est devenu un vecteur incontournable du développement touristique dans notre pays, grâce notamment au développement qualitatif des infrastructures golfiques », a-t-il souligné, rapporte la MAP.
Cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités a été marquée par la remise de la Coupe du Trône au capitaine du club vainqueur et des médailles aux trois premiers.

Ils ont dit :

Voici les déclarations recueillies par la MAP, après la finale de la 12è édition de la Coup du Trône de golf.
Jalil Benazzouz (directeur du tournoi et directeur de la commission sportive à la Fédération royale marocaine de golf-FRMG):  » La compétition a été très animée et marquée par une bonne prestation du club hôte, qui s’est classé 4è après deux tours, devançant le RGM, devenu plus tard vice-champion de cette édition. La surprise de cette édition a été l’élimination, en demi-finales, du Royal golf club d’Agadir (RGCA), qui compte dans ses rangs cinq joueurs de l’équipe nationale. Lors de cette édition, l’un des joueurs du Royal golf d’Agadir a rendu une carte de -9 après deux journées, ce qui témoigne d’un excellent niveau. Le club de Tony Jacklin dispose d’un parcours avec des greens de grande taille et des grands reliefs, très agréables à jouer. Il faut encourager les clubs à se rapprocher des joueurs pour voir émerger une élite à même de représenter le Maroc à l’international ».
Adnane Ghazali (président de la commission sportive du RGDES et membre fédéral): « Après avoir perdu le titre durant deux éditions, le RGDES a récupéré le sacre. Le point fort du club est la présence de joueurs expérimentés et d’autres issus des académies. Je salue le travail de Mounir Doghmi, capitaine de l’équipe, pour sa manière et son savoir-faire motivants pour les joueurs. Le RGM, de son côté, compte parmi ses rangs des joueurs redoutables. En matière de formation des golfeurs, la FRMG est appelée à élargir la base des joueurs, notamment à travers le développement des académies de golf ».
Ali Soussi (joueur du RGDES): « On a gagné grâce à l’expérience des joueurs. Les trois points remportés en matinée nous ont avantagés pour entamer l’après-midi du bon pied. Notre prochain objectif est de remporter une 9è Coupe du Trône, sachant que le RGDES est le seul club à avoir signé le triplé deux fois de suite ».
Oumy Diye (joueuse de nationalité sénégalaise, évoluant au RGM depuis 2011): « La matinée n’était pas facile après les trois points encaissés. L’entame des singles en après-midi était très dure. On a réussi l’exploit d’éliminer le RGCA, tenant du titre, en demi-finales et qui dispose de joueurs talentueux ».

Palmarès 

2004: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2005: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2006: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2007: Royal golf Anfa-Mohammedia.
2008: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2009: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2010: Royal golf Rabat Dar Es-Salam.
2011: Royal golf Marrakech.
2012: Royal golf Rabat Dar-Essalam.
2013: Royal golf club d’Agadir.
2014: Royal golf club d’Agadir.
2015: Royal golf Rabat Dar-Essalam.

RALLYE DU MAROC : LES GRANDES STARS AU RENDEZ-VOUS

Par Mohamed Darouiche et Brahim Taougar  – le360.ma – 12/09/2015

La 16ème édition du Rallye OiLibya du Maroc a été présentée vendredi dans une grand hôtel de Casablanca. Organisation et partenaires ont mis les petits plats dans les grands pour faire de cet événement le rallye le plus important après le Dakar. Les plus grands pilotes seront donc présents.

Emma Clair, organisatrice du Rallye et Yousef Elhemmali, directeur général d'OiLibya.
Emma Clair, organisatrice du Rallye et Yousef Elhemmali, directeur général d’OiLibya.

La 16ème édition du Rallye OiLibya du Maroc a été présentée vendredi dans une grand hôtel de Casablanca. Organisation et partenaires ont mis les petits plats dans les grands pour faire de cet événement le rallye le plus important après le Dakar. Les plus grands pilotes seront donc présents.

Désormais intégré au Championnat du Monde FIM des Rallyes Tout Terrain en tant qu’épreuve finale, le rallye OiLibya du Maroc revient en 2015 pour une 16ème édition toujours organisée en collaboration avec les Fédérations Nationales FRMM et FRMSA. Cet événement, du 3 au 9 octobre, désignera en effet, le champion du monde moto de la spécialité après la retraite anticipée du maître de la discipline, l’Espagnol Marc Coma.

Harite Gabari, qui fait la fierté d'Agadir, sera au départ
Harite Gabari, qui fait la fierté d’Agadir, sera au départ et pilotera une Yamaha

Les autos ne sont pas en reste avec notamment la participation du roi des rallyes traditionnelles et désormais pilote WTCC, le Français Sébastien Loeb à bord d’une Peugeot. Mais l’organisatrice Emma Clair, qui attend le 1er octobre pour donner la liste définitive des participants, n’a pas voulu confirmer l’information pourtant reprise par la plupart des sites spécialisés.

Mais Rallye OiLibye ce n’est pas fait que pour les champions. Au contraire, accessible à tous, teams officiels, amateurs, débutants ou pilotes confirmés, ce rallye permet à tous les compétiteurs de rouler sur les pistes marocaines sans jamais être mis hors course. Professionnels ou amateurs au nombre de 1000, habitués du rallye ou vivant l’aventure pour la première fois, tous les participants à motos, quads, autos, camions et SSV, partagent les pistes marocaines d’une grande diversité.

Le Rallye OiLibya du Maroc se caractérise aussi par sa diversité. Le tracé est complet et emprunte tous les types de terrains que le Sud marocain procure à merveille (dunes, erg, sable, passages techniques, pistes roulantes…). Fortement plébiscité par tous les passionnés de rallyes-raid, le rallye est devenu une épreuve phare de la saison, comme en témoigne le palmarès de l’édition 2014 dont les vainqueurs Marc Coma, Rafal Sonik et Nasser Al-Attiyah se sont également imposés sur le Dakar.

Au programme de cette 16° édition du Rallye OiLibya du Maroc, plusieurs nouveautés feront leur apparition aussi bien au niveau sportif qu’à celui de l’organisation. Ainsi, les concurrents découvriront un tout nouveau parcours et emprunteront de nouvelles pistes. Départ depuis Zagora pour rejoindre 2255 km et six jours plus tard, Agadir pour une arrivée au bord de l’océan. Les participants Cette compétition internationale accepte tous types de véhicules et fera cette année place à une nouvelle discipline avec l’arrivée des SSV (Side-by-Side Vehicule).

16eme-rallye-oilibya-maroc_hd

Harite Gabari, seul Marocain au départ du Dakar 2016

Sponsors needed !
11350658_1658062574412079_4016222974215014075_n

Coupe du Trône de golf : Les clubs d’Agadir, Marrakech, Anfa-Mohammedia et Dar Essalam en demi-finales

mapexpress.ma – 10/09/2015

Communiqué de Presse :

Golf-M

Casablanca – Le Royal golf d’Agadir, le Royal golf de Marrakech, le Royal golf Anfa-Mohammedia et le Royal golf Dar Essalam de Rabat se sont qualifiés, sans surprise, pour les demi-finales de la 12è édition de la Coupe du Trône de golf, à l’issue des quarts de finale, disputés jeudi au club Tony Jacklin de Bouskoura (banlieue de Casablanca).

Coupe du Trône de golf

libe.ma – 10/09/2015

8248235-12895808Six clubs favoris et deux novices se sont qualifiés pour les quarts de finale de la 12è édition de la Coupe du Trône de golf, au terme du 2è tour qualificatif, disputé mercredi au club de Tony Jacklin de Bouskoura (banlieue de Casablanca).
Ainsi, après deux tours disputés en strocke-play (en prenant compte des 5 meilleures cartes des 6 joueurs engagés), les huit premiers clubs au classement ont validé leur billet pour les quarts. Il s’agit du Royal golf club d’Agadir, vainqueur des deux dernières éditions, qui a cumulé 717 coups sur deux tours et termine en tête, Royal golf de Dar Essalam de Rabat, septuple vainqueur du trophée, 2è avec 734 coups, Royal Golf Anfa Mohammedia (RGAM), vainqueur de la Coupe en 2007, qui a obtenu 742 coups et se classe 3è.
Le club de Tony Jakclin, fondé en 2014 et qui participe pour la première fois à ces joutes, a créé la surprise en assurant sa présence en quarts de finale. Les représentants du club hôte ont totalisé 750 coups au terme de cette 2è journée et occupent la 4è place.
Les autres qualifiés sont le Royal Golf club de Marrakech, détenteur de la Coupe du Trône en 2011, (5è/759 coups) le Royal Country club de Tanger, 2è en 2014, (6è/769 coups), le Casa Green Town, deuxième novice ayant créé la surprise, puisqu’il en est à sa deuxième participation, et le Royal golf Benslimane, respectivement, 7è et 8è avec 777 coups.
En quarts de finale, Royal golf d’Agadir jouera face au Royal golf de Benslimane, Royal Golf Dar Essalam affrontera le Casa Green Golf, le RGAM sera opposé au Royal country club de Tanger, le club de Tony Jacklin jouera face au Royal golf de Marrakech.
Dans une déclaration à la MAP, Lotfi Benali, capitaine du club Tony Jacklin a exprimé sa grande fierté d’avoir signé cet exploit en tenant tête à des grands clubs et favoris pour le sacre.
« Cette qualification a été rendue possible grâce aux efforts de nos jeunes joueurs, âgés entre 12 et 30 ans », s’est-il réjouit, assurant que les golfeurs du club sont déterminés à aller jusqu’au bout dans cette compétition.
A propos des quarts de finale qui opposent le club de Tony Jacklin au Royal golf de Marrakech, Serghini, double champion du Maroc 2012 et 2013, a déclaré que cette confrontation sera « une véritable bataille ».
Les quarts de finale et les demi-finales se jouent, respectivement, les 10 et 11 septembre en trois foursomes et 5 singles. La finale, elle, sera disputée, le 12 septembre, en 4 foursomes et 8 singles.

C’est parti pour la 12ème édition de la Coupe du Trône de golf

Présentation à Casablanca des 14 clubs participants

Bouskoura Golf City
Bouskoura Golf City

Les quatorze clubs participant à la 12e édition de la Coupe du Trône de golf (7-12 septembre) ont été présentés lundi au golf de Tony Jacklin à Bouskoura (banlieue de Casablanca) au cours d’une cérémonie organisée par la Fédération Royale marocaine de golf (FRMG) en partenariat avec l’Association du Trophée Hassan II de golf (ATH) et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).
Il s’agit du Royal Golf Dar Es Salam, septuple vainqueur du trophée, du Royal Country club de Tanger, 2e en 2014, du Royal Golf d’Anfa-Mohammedia, vainqueur de la Coupe en 2007, du Royal Golf d’Agadir, double lauréat de l’épreuve, du Royal Golf de Marrakech, détenteur de la Coupe du Trône en 2011, du Royal Golf d’El Jadida, du Royal Golf de Cabo Negro (Tétouan), de Casa Green Town, du Golf Saïdia Med, du Royal Golf de Benslimane, du Tony Jacklin Casablanca, du Golf Tazegzout, du golf Oued Fès et du Royal Golf Kénitra.
S’exprimant à cette occasion, le président délégué de la FRMG, Mustapha Zine, a souligné que « cette 12éme édition, organisée en partenariat avec l’ATH que préside Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, promet d’être un rendez-vous sportif de haut niveau ».
« Après la victoire du Royal Golf d’Agadir durant 2 années de suite, un parfum de revanche plane sur cette compétition que nous allons suivre avec beaucoup d’intérêt et admirer la qualité de jeu de nos amateurs« , a estimé M. Zine qui occupe également le poste de vice-président délégué de l’ATH.
« Les joueurs qui se produiront devant vous, formeront l’équipe nationale marocaine, qui défendra les couleurs du Royaume sur le plan international », a-t-il rappelé.
C’est à la FRMG qu’incombe la responsabilité de maintenir le Maroc à la place et au niveau des pays arabes et de préparer une équipe pour les futurs Jeux olympiques, a-t-il noté. Pour sa part, le directeur général du groupe Préstigia, Jaouad Ziyat, a fait savoir que le parcours de Tony Jacklin à Bouskoura qui s’étend sur 6 km est mobilisé pour accueillir cette édition dans les meilleures conditions.
La Coupe du Trône 2015 a débuté par les tours préliminaires les 8 et 9 septembre sous la formule strock play.
Les quarts de finale et les demi-finales se joueront respectivement les 10 et 11 septembre en trois foursomes et 5 singles.
La finale sera disputée le 12 septembre en 4 foursomes et 8 singles

Rallye Maroc Classic : Les organisateurs dévoilent les contours de l’itinéraire 2016

par Youssef Moutmaïne – lematin.ma – 04/09/2015

Les-organisateurs-devoilent-les-contours

Les organisateurs du Rallye Maroc Classic – Route du cœur – ont présenté un premier aperçu de l’itinéraire de l’édition 2016, qui propose de revisiter les étapes ayant le plus séduit les concurrents lors des précédentes éditions. Ainsi, le tracé propose des virées au Moyen Atlas (Ifrane, lac Dayet Aâoua…), Erfoud, les Gorges de Todra, Ouarzazate et enfin Marrakech en passant par Agadir. Suite aux nombreuses doléances des participants, le Bivouac ne fera plus partie des étapes du Rallye.

Après deux opérations de reconnaissance et de repérage, les organisateurs du Rallye Maroc Classic – Route du cœur – ont établi une première mouture de l’itinéraire de l’édition 2016. Un tracé qui fera certainement le bonheur des Gentlemen Drivers, qui auront l’occasion de redécouvrir les étapes aux paysages envoûtant qui avaient fait le succès des précédentes éditions.

Ainsi, l’itinéraire de 2016 a été largement inspiré des deux dernières versions du Rallye, puisqu’il propose de commencer l’aventure par une vaste virée au Moyen Atlas (à l’instar de l’édition 2014), où le convoi de véhicules de collection fera halte à Ifrane pour deux nuits, avec une journée dans les forêts de cèdres et le lac Dayet Aâoua (épreuve en circuit) au programme. Ensuite, le Rallye mettra le cap sur le Sud marocain, en passant par Erfoud, une oasis servant de camp de base à toutes les expéditions vers les dunes de Merzouga. Les bijoux rustiques iront plus à l’ouest plus tard, traversant les fameuses Gorges du Todra avant d’atteindre l’océan Atlantique et Agadir, l’une des étapes les plus appréciées de la dernière édition.

Après une brève escale à Ouarzazate, les bolides franchiront le Haut-Altas par le col du Tizi-n-Test récemment réaménagé. Cette célèbre route, taillée à flanc de rochers dans les années 30 et culminant à 2.100 m d’altitude, promet encore des vues spectaculaires sur la plaine du Souss et les sommets de l’Atlas, au détour de ses nombreuses épingles à cheveux. Les concurrents termineront en beauté au circuit Moulay El Hassan de Marrakech, où se tient l’épreuve décisive du Rallye, avant les traditionnelles festivités de fin de parcours dans les prestigieux établissements de la ville ocre. À noter aussi que la grande nouveauté de l’édition 2016 sera la suppression du bivouac, qui avait recueilli plusieurs réactions défavorables en mars dernier.

Course automobile : Quand le Maroc avait son Grand Prix

Par Reda Zaireg – huffpostmaghreb.com – 29-08-2015
n-GRAND-PRIX-1958-large570

HISTOIRE – Le Maroc n’a pas attendu le Race of Morocco pour avoir sa première course automobile. Dès 1912, plusieurs courses ont été disputées dans le royaume, comme le Grand Prix du Maroc, dont la première édition s’est tenue en 1925 et qui, à partir de 1957, deviendra une épreuve de Formule 1.

1912: Toute première course automobile du royaume

La toute première course automobile du Maroc se déroule en 1912, soit l’année de la colonisation du pays. Le circuit, d’une distance d’à peu près 90km, liait Rabat à Casablanca. Cette course fut remportée par une Panhard qui fit le trajet en… 5 heures, soit quelques minutes de moins que le train rapide reliant Rabat à Casablanca, les jours de grand retard.

1930-1934: Grand Prix du Maroc – Circuit d’Anfa

o-GRAND-PRIX-CASABLANCA-1931-570La course, organisée dans le cadre du Grand Prix du Maroc, se déroulait à Anfa, à une époque où cet arrondissement n’était pas encore présidé par Yasmina Baddou. S’étendant sur quelques 3 kilomètres, le circuit d’Anfa accueillit quatre éditions du Grand Prix du Maroc, dont la première fut raflée par des Amilcar, et les deux suivantes par Bugatti.

1954-1956: Grand Prix du Maroc – Circuit d’Agadir

Dès 1950, Agadir accueillait des courses automobiles. A ce propos, le journaliste sportif Robert Perrier notait que « les discussions furent nombreuses et l’organisation de l’épreuve ne fut décidée que difficilement. Néanmoins, la décision étant prise, un Comité d’organisation fut créé. Comme Agadir ne possédait pas d’organisation automobile officielle et consacrée, des contacts furent pris avec l’Automobile Club du Maroc, A.C.M., de Casablanca. Animé du désir d’aboutir, le Comité d’Agadir poursuivait sa tâche et organisait sa première manifestation ».

1956-Départ
départ 1956

Après une pause de 20 ans, le Grand Prix du Maroc fait donc son « come back » à Agadir. Les trois éditions du Grand Prix qui se sont déroulées à Agadir ont été remportées par des Ferrari, et ont vu la participation de quelques uns des meilleurs prototypes de l’époque, produits notamment par Jaguar.

1957-1958: Grand Prix du Maroc – Circuit de Ain Diab

o-CIRCUIT-AIN-DIAB-1957-570C’est sur le circuit de Ain Diab que les deux dernières éditions du Grand Prix du Maroc se sont déroulées, et ces dernières ont, contrairement aux précédentes courses, été disputées par des voitures de F-1. La course de 1957 est, officiellement, la première édition du Grand Prix du Maroc, puisqu’elle a été organisée à la demande de la Fédération internationale d’automobile (FIA).

En 1958, la course de Ain Diab comptera pour le championnat du monde de Formule 1. Quelques 60.000 spectateurs dont 200 journalistes assisteront à la course, qui a vu la participation de quelques uns des meilleurs pilotes de l’époque, comme Stirling Moss et Mike Hawthorn.

La dangerosité du circuit de Ain Diab, qui a coûté la vie au pilote Stuart Lewis-Evans, fera que la FIA n’acceptera pas, en 1959, la candidature du Maroc pour une autre édition du Grand Prix. Ce sera la toute dernière édition du Grand Prix du Maroc…

Quelques affiches des grands-prix

Casablanca 1934
Casablanca 1934

 

Agadir 1953
Agadir 1953
Agadir 1954
Agadir 1954
Agadir 1955
Agadir 1955
Agadir 1956
Agadir 1956
Casablanca 1957
Casablanca 1957
Casablanca 1958
Casablanca 1958

Dakar 2016 : c’est reparti pour Harite Gabari !

Notre ami Harite Gabari a vraiment pris le virus : il sera de nouveau, au départ du Dakar 2016 le 3 janvier 2016.

Il est le seul marocain inscrit cette année encore et il a confirmé son inscription malgré les difficultés qu’il rencontre à boucler son budget ( si des décideurs lisent cet article et peuvent l’aider, ils seront les bienvenus ! )

Voici les deux pages qui lui ont été consacrées dans Agadir Première :

Clipboard 1

Clipboard 2

Le prochain Dakar :

e999c5af8acd9997394faa1d60919a4c0f069a98

Avec un changement à prévoir dans le parcours prévu ci-dessous, en effet, le Pérou a annoncé il y a 3 jours qu’il renonçait à accueillir le rallye-raid auto-moto Dakar-2016 en raison du phénomène climatique El Niño qui s’annonce extrêmement violent pour l’hiver prochain et pour lequel le gouvernement péruvien a décidé de faire de ce problème une priorité nationale en s’assurant que l’ensemble des services de l’Etat puissent se mobiliser auprès des populations qui pourraient être affectées.

graphique-sur-le-parcours-du-dakar-2016_2040696

Deux photos de Harite Gabari :

img_4344

africa-race-harite-gabari

Harite, sois sûr qu’on te suivra depuis Agadir et depuis tout le Maroc !

Hassania d’Agadir : Habib Sidinou reprend les rênes du club

par Mustapha Abou Ibadallah – lematin.ma – 17/08/2015
Après le report qui a duré plusieurs semaines, l'assemblée générale ordinaire du Hassania d'Agadir s'est déroulée samedi et a abouti à la confirmation de Habib Sidinou à la tête de l'équipe soussie, qui a connu un été assez mouvementé.
Après le report qui a duré plusieurs semaines, l’assemblée générale ordinaire du Hassania d’Agadir s’est déroulée samedi et a abouti à la confirmation de Habib Sidinou à la tête de l’équipe soussie, qui a connu un été assez mouvementé.

L’Assemblée générale ordinaire du Hassania d’Agadir a démarré avec un retard de deux heures, dû au fait que le quorum n’avait pas été atteint en temps voulu. Après des tractations dans les coulisses, ce sont finalement 29 adhérents sur les 54 du club qui ont siégé au cours des assises annuelles de la Gazelle du Souss.

Habib Sidinou
Habib Sidinou

Cette assemblée générale prévue initialement lors du mois de Ramadan avait été reportée en raison de l’affaire qui avait secoué le club pour une obscure anomalie dans la trésorerie du club et qui avait opposé le président à Amine Dor, trésorier du club. Les travaux de cette réunion qui a duré plus de 5 heures se sont déroulés dans une ambiance responsable et sereine tout à l’honneur de la famille du Hassania.

Ainsi, le rapport moral a été adopté à l’unanimité et le rapport financier fut adopté à une large majorité, alors que 5 membres se sont abstenus au moment du vote. Du rapport financier, il ressort que les recettes du club ont atteint près de 30 millions de dirhams alors que les dépenses ont enregistré 33 millions ; ce qui a occasionné un déficit qui approche les 4 millions de dirhams. Huit interventions assez musclées ont concerné ce rapport et leurs auteurs ont expressément demandé au comité de se pencher sérieusement sur les tenants et aboutissants de certaines dépenses qui soulèvent de grandes interrogations et dont une personne en a tiré personnellement profit auprès des sponsors sans en référer au comité.