Archives du tag ‘Sport automobile’

Le Rallye Oilybia à Agadir

Le Rallye Oilybia arrive à Agadir le 8 octobre et restera dans la région puisque le 9 octobre est prévue une boucle autour d’Agadir.
Voici les détails :

Parcours Oilybia

 

 

 

Descriptif 4-5

Rallye OiLibya du Maroc : Agadir accueille la finale de la 6e édition

par Sabrina BELHOUARI – leconomiste.com – 05/10/2015

1.000 participants dont 180 pilotes de renom
2.255 km sur 6 étapes de Zagora jusqu’à Agadir
Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition précédente du Rallye OiLibya du Maroc et vainqueur du Dakar 2015 dans la catégorie auto

Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition précédente du Rallye OiLibya du Maroc et vainqueur du Dakar 2015 dans la catégorie auto

Après Marrakech en 2014, c’est au tour de la ville d’Agadir de voir cette année se dérouler la banderole d’arrivée du Rallye Oilibya.
Du 3 au 9 octobre,  autos, motos, quads, SSV et camions se donnent rendez-vous dans le désert du Maroc pour la 6e édition du Rallye OiLibya.
Organisé pour la 4e fois consécutive sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Rallye OiLibya du Maroc rassemble cette année pas moins de 1.000 participants dont 180 pilotes de renom. Des noms prestigieux du monde de la course tout-terrain participent à cette 6e édition. Sebastien Loeb, le Français sacré neuf fois champion du monde des Rallyes WRC sera sur la ligne du départ. Le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur de l’édition 2014 et du Dakar 2015, fait aussi partie de l’aventure. Dans la catégorie des deux roues, et malgré le forfait du Catalan Marc Coma, vainqueur de l’édition précédente, c’est Harite Gabari, seul Marocain ayant participé au Dakar en 2011 et 2013 (et qui participera à la prochaine édition début 2016), qui promet de faire des surprises.
Ouverte à tout passionné quel que soit son niveau, la compétition promet un regain de suspense et de belles surprises au palmarès. La course totalisera 2.255 km de course répartis sur 6 étapes. Après un passage par la primordiale case des vérifications techniques à Zagora, participants professionnels et amateurs sillonneront les fabuleuses dunes de sable jusqu’à Agadir, étape ultime de la course.
Le Rallye OiLibya du Maroc est le plus grand rallye tout-terrain en Afrique et 2e meilleur événement au monde après le Dakar.
Le Rallye OiLibya se déroule comme chaque année sous la coupole des grandes fédérations dont la grande finale du championnat du monde de la FIM (Fédération internationale de motocyclisme).
Il est également dernier rallye de la Coupe du monde FIA (Auto/ Camion) des rallyes tout-terrain 2015.
Par ailleurs, cette année encore, le rallye ajuste sa logistique ainsi que la sécurité des participants sur les normes internationales les plus pointues. Bénéficiant de procédures administratives simplifiées, de passages en douane facilités, l’événement organisé par NPO Events se tient en étroite collaboration avec la Fédération royale marocaine de motocyclisme (FRMM) et la Fédération royale marocaine des sports automobiles (FRMSA).
Pendant toute la durée de l’événement, 16 médecins assistés de 2 hélicoptères sont prévus.

Objectif Dunes pour les Airbusiens

ladepeche.fr – 04/10/2015

L'équipe columérine d'Objectif Dunes est au départ du rallye Oilibya au Maroc

L’équipe columérine d’Objectif Dunes est au départ du rallye Oilibya au Maroc

À la lecture des engagés du rallye Oilibya du Maroc, on tomberait presque par terre ! La liste vaut un Dakar tant cette manche de la coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain dégage un parfum de jamais vu, avec en particulier la présence de Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes.

Au Maroc, l’équipe columérine ( de Colomiers, banlieue ouest de Toulouse) d’Objectif Dunes débarque avec son Buggy Eco Proto qui sera mené par Benoît Maurice et navigué par Jean-Yves Beilvert. Le duo a déjà participé à de nombreuses courses FIA, et récemment aux 24 heures Off-Road du Maroc et à l’Africa Eco Race avec d’autres équipages d’Airbus. «Cette course marocaine est agréable, avec des étapes variées, un mixte de sable, de dunes, de cailloux», explique l’un des Airbusiens. «L’organisation y est bien ficelée et pas trop loin de notre base toulousaine».

Assistance et innovation

La solide équipe d’assistance sur cette épreuve se compose de trois hommes expérimentés : Bernard Touzery, Alain Martinez qui après une courte pause revient dans le clan et Frédéric Ganache, spécialiste moteur.

Leur Buggy Eco Proto présente des innovations sur cette course, avec des pièces conçues en impression 3d, ou réalisées en Ecocomposite à base de résine de pin, une véritable innovation en rallye-raid.

Le rallye Oilibya du Maroc se dispute en cinq étapes du 3 au 9 octobre. De Zagora, site des premières joutes à Agadir qui abritera l’arrivée. Une semaine intense se profile pour les concurrents que ce soit à motos, en quads, en autos et en camions.

Vous avez la possibilité de suivre leur aventure sur leur site internet : http://www.odx2.com

VIDÉO. RALLYE OILIBYA : SÉBASTIEN LOEB DANS LA COURSE

Par Mohamed Darouiche – le360.ma -29/09/2015

Le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, aurait confirmé sa participation à la 16ème édition du Rallye OiLibya qui se déroulera du 3 au 9 octobre prochain dans le sud du royaume.

Sébastien Loeb particpera au Rallye du Maroc sur une Peugeot 2008 DKR.

Sébastien Loeb particpera au Rallye du Maroc sur une Peugeot 2008 DKR.

Le nonuple champion du monde, le Français Sébastien Loeb, aurait confirmé sa participation à la 16ème édition du Rallye OiLibya du Maroc, qui se tiendra du 3 au 9 octobre prochain à travers plusieurs régions du sud du Maroc. Le pilote Citroën en WTCC et patron de Mehdi Bennani dans la discipline, sera au volant d’une Peugeot 2008 DKR en compagnie de son copilote Daniel Elena, pour préparer le prochain Dakar de janvier 2016. L’information, non encore confirmée par les organisateurs, a été relayée aujourd’hui mardi 29 septembre par le site Meltyxtrem.

Le parcours de cette 16ème édition comprend cinq étapes entre Zagora et Agadir, sur une distance totale de 2.255 kilomètres. Les 300 concurrents engagés (toutes catégories confondues) devront  rallier chaque jour l’arrivée en un minimum de temps à l’aide d’un road-book et d’un GPS.

Vidéo :

Course automobile : Quand le Maroc avait son Grand Prix

Par Reda Zaireg – huffpostmaghreb.com – 29-08-2015
n-GRAND-PRIX-1958-large570

HISTOIRE – Le Maroc n’a pas attendu le Race of Morocco pour avoir sa première course automobile. Dès 1912, plusieurs courses ont été disputées dans le royaume, comme le Grand Prix du Maroc, dont la première édition s’est tenue en 1925 et qui, à partir de 1957, deviendra une épreuve de Formule 1.

1912: Toute première course automobile du royaume

La toute première course automobile du Maroc se déroule en 1912, soit l’année de la colonisation du pays. Le circuit, d’une distance d’à peu près 90km, liait Rabat à Casablanca. Cette course fut remportée par une Panhard qui fit le trajet en… 5 heures, soit quelques minutes de moins que le train rapide reliant Rabat à Casablanca, les jours de grand retard.

1930-1934: Grand Prix du Maroc – Circuit d’Anfa

o-GRAND-PRIX-CASABLANCA-1931-570La course, organisée dans le cadre du Grand Prix du Maroc, se déroulait à Anfa, à une époque où cet arrondissement n’était pas encore présidé par Yasmina Baddou. S’étendant sur quelques 3 kilomètres, le circuit d’Anfa accueillit quatre éditions du Grand Prix du Maroc, dont la première fut raflée par des Amilcar, et les deux suivantes par Bugatti.

1954-1956: Grand Prix du Maroc – Circuit d’Agadir

Dès 1950, Agadir accueillait des courses automobiles. A ce propos, le journaliste sportif Robert Perrier notait que « les discussions furent nombreuses et l’organisation de l’épreuve ne fut décidée que difficilement. Néanmoins, la décision étant prise, un Comité d’organisation fut créé. Comme Agadir ne possédait pas d’organisation automobile officielle et consacrée, des contacts furent pris avec l’Automobile Club du Maroc, A.C.M., de Casablanca. Animé du désir d’aboutir, le Comité d’Agadir poursuivait sa tâche et organisait sa première manifestation ».

1956-Départ

départ 1956

Après une pause de 20 ans, le Grand Prix du Maroc fait donc son « come back » à Agadir. Les trois éditions du Grand Prix qui se sont déroulées à Agadir ont été remportées par des Ferrari, et ont vu la participation de quelques uns des meilleurs prototypes de l’époque, produits notamment par Jaguar.

1957-1958: Grand Prix du Maroc – Circuit de Ain Diab

o-CIRCUIT-AIN-DIAB-1957-570C’est sur le circuit de Ain Diab que les deux dernières éditions du Grand Prix du Maroc se sont déroulées, et ces dernières ont, contrairement aux précédentes courses, été disputées par des voitures de F-1. La course de 1957 est, officiellement, la première édition du Grand Prix du Maroc, puisqu’elle a été organisée à la demande de la Fédération internationale d’automobile (FIA).

En 1958, la course de Ain Diab comptera pour le championnat du monde de Formule 1. Quelques 60.000 spectateurs dont 200 journalistes assisteront à la course, qui a vu la participation de quelques uns des meilleurs pilotes de l’époque, comme Stirling Moss et Mike Hawthorn.

La dangerosité du circuit de Ain Diab, qui a coûté la vie au pilote Stuart Lewis-Evans, fera que la FIA n’acceptera pas, en 1959, la candidature du Maroc pour une autre édition du Grand Prix. Ce sera la toute dernière édition du Grand Prix du Maroc…

Quelques affiches des grands-prix

Casablanca 1934

Casablanca 1934

 

Agadir 1953

Agadir 1953

Agadir 1954

Agadir 1954

Agadir 1955

Agadir 1955

Agadir 1956

Agadir 1956

Casablanca 1957

Casablanca 1957

Casablanca 1958

Casablanca 1958

%d blogueurs aiment cette page :