Une grande figure d’Agadir nous a quitté : Renato Ratazzi

C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris le décès de Renato Ratazzi qui nous a régalés pendant de nombreuses années au Miramar, le restaurant qui est resté très longtemps l’une des meilleures tables d’Agadir.

Ses obsèques seront célébrées en l’Eglise Sainte Anne d’Agadir le samedi 18 août à 11 heures er seront suivies de son inhumation au cimetière de Yahchech.

A toute sa famille et en particulier à son épouse Monique Navarro, nous présentons nos très sincères condoléances.

Qu’il repose en paix.

Publicités

Votre coiffeur Roland Escobar à Agadir

.

Roland Escobar me demande de vous communiquer qu’il sera à Agadir, au Salon « Au Revoir Poil »  Rue de l’Hôtel de Ville les 6 et 7 août.

.

Prenez Rendez-vous au salon : 06 66 65 61 24 ou auprès de Roland :
06 00 14 53 87

Les nocturnes du jeudi à Crocoparc – Août 2018

Un très beau défilé de Lita hier soir au Casino Atlantic

Nous sommes rentrés depuis deux jours à Agadir, juste à temps pour pouvoir assister hier soir au très beau défilé de Lita sur le thème du mariage.

Un défilé qui se distinguait des défilés de mode traditionnels, avec quelques innovations : musique et danse venaient entrecouper les différents passages.

Les modèles présentés étaient tous évidemment, de Lita et les mannequins étaient parées des bijoux de la bijouterie Madd Agadir de notre ami Eric Benabou (Marina d’Agadir)

Quelques photos que j’ai prises pendant ce défilé :

Cette robe là, c’est celle de Kalima (un beau souvenir) Bravo Lita pour ce magnifique défilé ! Tu as bien gagné le droit de te reposer maintenant !

Agadir : Venez suivre la finale de la coupe du monde à l’Institut Français

.

Journée scientifique Dinosaures et Météorites le 14 juillet à Anza

SANTÉ : 20% DES MÉDECINS REFUSENT DE TRAVAILLER DANS LES ZONES ÉLOIGNÉES

Par Samir Hilmi – le360.ma – 11/07/2018

Anas Doukkali

© Copyright : DR

Lors d’une séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a révélé que 20% des médecins rechignaient à quitter leur ville pour aller exercer dans les zones rurales.

Répondant à une question lors d’une séance à la Chambre des représentants, le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a déclaré que seuls
56 % des 73% des médecins nommés dans le milieu rural avaient intégré leurs postes. Selon le ministre, plusieurs médecins et infirmiers auraient refusé de travailler dans les zones éloignées, causant ainsi un déficit médical conséquent dans les hôpitaux et les centres hospitaliers de ces régions. Ce qui a poussé le gouvernement, il y a quelque temps, à faire appel à des médecins généralistes sénégalais pour occuper les 32 postes budgétés par le département de tutelle. Une explication qui a été notifiée par une réponse écrite à une question du groupe istiqlalien sur le mode de déploiement des cadres médicaux dans la région de Souss-Massa.

Notre confrère Al Ahdat Al Maghribia rapporte, dans édition du jeudi 12 juillet, que l’ordre national sénégalais des médecins avait publié, sur son site officiel, un appel à candidature pour occuper des postes vacants dans les zones rurales marocaines. Le gouvernement devrait continuer à solliciter l’apport des médecins étrangers pour parer à l’insuffisance des prestations médicales dans les zones éloignées. D’autant que les médecins marocains continuent à émigrer, sans contrainte, vers l’Europe et que ceux qui restent ne veulent pas perdre le confort qu’ils ont dans les villes. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le Maroc fait venir des médecins étrangers puisque, depuis 1975, près de 1.722 cadres médicaux chinois ont exercé dans les hôpitaux marocains.