Marcos Paqueta et le HUSA peinent à entrevoir le bout du tunnel

par Youssef Moutmaine – lematin.ma – 08/01/2023

Marcos Paqueta.

Recruté en début de saison pour redorer le blason du Hassania d’Agadir et le ramener sur la scène africaine, Marcos Paqueta a signé une entame encourageante, avant de sombrer dans une spirale de résultats négatifs. Le coach brésilien a encore subi une défaite samedi avec le HUSA (1-0 face à l’OCS), sa cinquième lors des sept dernières rencontres. Une situation qui pourrait accélérer son éviction.

À son arrivée à Agadir en juillet dernier, quelques semaines après avoir remporté le championnat d’Algérie, Marcos Paqueta avait promis de ramener le Hassania «vers le sommet». Cinq mois plus tard, le successeur de Abdelhadi Sektioui s’est finalement retrouvé relégué en 12e position du classement général, la même que le HUSA avait occupée au terme de la saison 2021-2022 et qui avait causé le limogeage de son prédécesseur. Pourtant, le départ du coach brésilien avec le club fanion de la région du Souss laissait présager une campagne plus réussie.

En effet, Paqueta et le HUSA avaient amassé 8 points lors des quatre premières rencontres de la saison 2022-2023, sans la moindre défaite (2 victoires et autant de nuls), ouvrant le bal de la Botola D1 par une impressionnante victoire à Berkane contre la RSB, qui venait de signer un triplé historique (Coupe de la CAF, Supercoupe de la CAF et Coupe du Trône). Au delà des résultats, le HUSA semblait pleinement imprégné de l’esprit tactique de son nouveau maître à jouer, avec une grande rigueur tactique et des lignes très compactes sur la pelouse. Toutefois, tout allait basculer le 16 octobre 2022, lorsque le Hassania se faisait surprendre par une ambitieuse équipe de l’Union de Touarga (2-1) au stade Adrar.

Cette première défaite allait entraîner deux autres échecs (face au Raja de Casablanca et à l’AS FAR). Malgré une victoire étriquée face au Chabab de Mohammedia (2-1, 8e journée), le HUSA sombrait dans une crise de résultat qui l’a fait dégringoler au niveau du classement général. Le dernier revers en date a été enregistré samedi, à l’occasion de la 11e journée, face à l’OCS. Une défaite cruelle, puisque le Hassania a encaissé le coup de grâce à la 10e minute du temps additionnel. C’était la cinquième défaite des coéquipiers de Jamal Chammakh cette saison, contre 3 nuls et 3 victoires.

À quatre journées du terme de la phase aller de la Botola Pro Inwi D1, le HUSA semble encore très loin du sommet, et ce malgré le soutien d’un fervent public qui met littéralement le feu dans les tribunes, comme ce fut le cas samedi dernier face à l’Olympic de Safi. En s’attachant les services du Brésilien Marcos Paqueta et de son staff, qu’il a lui-même choisi, la formation d’Agadir ambitionnait surtout de retrouver la scène africaine. Le club avait atteint les quarts de finale de la Coupe de la CAF en 2019 et la demi-finale en 2020. Trois ans plus tard, le rêve d’une nouvelle campagne africaine semble s’éloigner plus tôt que prévu. Une situation qui pourrait pousser le bureau dirigeant du HUSA à sévir dès ce mois de janvier, dans un championnat où le coach est souvent le premier fusible à sauter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.